Trier les éléments





Après la crise...
BOUISSOU (Jean-Marie), HOCHRAICH (Diana) et MILELLI (Christian), (dir.)

La crise asiatique de 1997 a d'abord été le résultat de l'ouverture incontrôlée des marchés internationaux de capitaux qui a abouti - au contraire de ce que promettaient ses zélateurs - à une allocation fort peu optimale des ressources financières mondiales. Mais elle a aussi révélé les limites de ce qu'on a appelé, de manière simplificatrice, le "modèle asiatique de développement" confronté aux exigences de la mondialisation de l'économie.

Les pays d'Asie en ont-ils fini avec la crise bancaire ? Chaebol et keiretsu vont-ils se convertir à la corporate governance anglo-saxonne ? Pourquoi la Corée du Sud a-t-elle su accomplir des réformes hardies quand le Japon atermoyait ? Comment le "national-capitalisme" malaisien est-il sorti intact de la bourrasque ? La Chine, nouvel "atelier du monde", en tirera-t-elle tout profit qu'on croit ? N'est-elle pas menacée à son tour d'implosion financière ? Son émergence favorisera-t-elle l'intégration régionale ? Sera-t-elle la "roue de secours" des entreprises japonaises ? Comment celles-ci se redéploient-elles dans l'Asie d'après-crise ? Quel rôle peut jouer une société civile à laquelle la crise a ouvert de nouveaux espaces ? Selon quelles modalités la région s'intégrera-t-elle dans le nouvel ordre économique mondial ?

C'est à ces questions - et quelques autres - que ce livre s'efforce de répondre.

29,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Architectures et villes de l'Asie contemporaine.
LANCRET (Nathalie) et TIRY-ONO (Corinne), (textes réunis par)
Les cultures spatiales des villes d'Asie sont approchées ici du point de vue de leurs singularités et spécificités, tant historiques que contemporaines, dans la conception et la transformation de leurs formes architecturales et urbaines. Dans cette aire géographique et culturelle, la période actuelle est marquée par des accélérations de l'urbanisation et des changements dimensionnels qui modifient l'importance relative du peuplement urbain, l'étendue des espaces construits et l'échelle des projets architecturaux et urbains. Dans ce contexte, qu'en est-il de la place et du rôle des héritages, visibles, enfouis ou imaginés, dans les manières de concevoir et de produire les villes ? A travers des exemples situés en Chine, au Japon, au Vietnam et à Bali, les textes réunis dans cet ouvrage abordent les situations passées et présentes à la lumière d'échanges culturels et de médiations entre héritages et projets qui seraient à l'origine d'expressions originales d'une modernité contextualisée à l'échelle locale. Les auteurs s'appuient sur l'étude de projets architecturaux et urbains qui composent avec les héritages et créent des éléments de différenciation entre les villes. Ces projets sont appréhendés à travers leurs mécanismes de conception, de production et de réception par les sociétés et leurs acteurs - habitants, usagers et hommes de l'art. Leur analyse permet de suivre la circulation des composantes d'une culture spatiale donnée, leurs réceptions croisées et leurs métissages à l'oeuvre dans les processus de transformation de l'espace - bien souvent source d'invention et d'innovation.
29,00
4 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock

CGV - Qui sommes-nous ?