Trier les éléments





Beijing Women Organizing for Change
MILWERTZ (Cecilia)

Since the 1980s the women's movement in China has developed into a new historical phase with the rise and activity of various forms of "popular" women's organizations. These organizations emerged when women began to organize to support vulnerable social groups, to create social change and to challenge gender-based inequalities in society. Their work included settting up telephone hotlines, offering free legal services, monitoting images of women in the media, organizing rural migrant women and many other activities. Prior to the emergence of this self-initiated activity. china's women's movement was a party-led, top-down organization sarcastically dubbed a "move women" movement.

This is the first multi-group analysis of this new wave of the Chinese women's movement. The study introduces the origins and work of three important organizations - the Women's Research Institute / Maple Women's Psychological Counselling Centre, the Jinglun Family Centre and the Migrant Women's Club - and describes the role played by these and other organizations in this new phase in the development of China's women's movement.

This empirically grounded study documents the rise of new forms of organizing, the debates among activists, and the impact of their efforts in consolidating the new wave. Its emphasis is on how a social movement is organized as an ongoing transformative process of knowledge and practice.

31,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Carnets ouïghours de Chine
LINCOT (Emmanuel)

Ces Carnets disent une expérience de la Chine dans son rapport à l'islam. Ils nous entraînent vers le Xinjiang. Gigantesque territoire d'un million de kilomètres carrés, constitué de treize minorités ethniques, le Xinjiang est un nom à programme. En langue chinoise, Xinjiang signifie "Nouvelle Frontière". Le gouvernement central de Pékin lui a ajouté l'appellation "Weiwuer zizhiqu", littéralement "Région autonome 'ouïghoure' du Xinjiang", désignant l'ethnie majoritaire non Han dont le nombre dépasse la dizaine de millions.

Les Ouïghours, peuple turcophone acquis à l'islam des confréries, appellent ce pays autrement : le Turkestan. Vue de Pékin, cette région constitue un front pionnier. Vue des oasis ou du désert du Taklamakan, il s'agit d'une mer intérieure.

Il y a un siècle, cette partie du monde demeurait la seule à ne pas avoir été cartographiée. Les temps ont changé : des routes, des aéroports ont été aménagés. des vagues de migrants Han s'y établissent comme au Tibet voisin, bouleversant les modes de vie traditionnels. Les tensions s'accroissent. Des attentats ont lieu. Des résistances s'organisent, passives dans la majorité des cas. Elles témoignent cependant d'une chose : le grand rêve national de l'État chinois rencontre ses limites.

Les frustrations identitaires et religieuses des Ouïghours suffiront à nourrir pour longtemps des foyers de conflits.

18,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Chez les Yan
YAN LAN

Yan Lan a grandi dans la proximité des hommes les plus puissants de la Chine, de Zhou Enlai à Deng Xiaoping... Son grand-père, Yan Baohang, d'abord compagnon de route du nationaliste Chiang Kai-shek, épouse la cause communiste et sera agent secret pendant la Seconde Guerre mondiale. Son père, Yan Mingfu, diplomate, interprète personnel de Mao pour le russe, est le seul témoin vivant des discussions entre Mao et les dirigeants soviétiques.

Mais la Révolution culturelle fait basculer la vie des Yan. Lan a neuf ans quand, un soir, les Gardes rouges font irruption dans l'appartement familial. Son grand-père est jeté en prison et meurt sept mois plus tard. Son père croupira dans une cellule pendant sept ans et demi. Sa mère, Wu Keliang, diplomate, accusée d'être issue d'une famille de contre-révolutionnaires, est reléguée dans un camp de rééducation par le travail où elle passera cinq ans avec sa fille.

En retraçant la vie des siens, Yan Lan fait revivre un siècle d'histoire chinoise, du dernier empereur à aujourd'hui, en passant par la Révolution culturelle où vient se fracasser son enfance. Comme rarement, le lecteur pénètre les arcanes d'un système devenu fou qui décimera une grande partie de l'élite intellectuelle, économique et politique du pays. Pourtant la Chine s'est relevée, et l'histoire des Yan après la mort de Mao est celle du réveil chinois.

La petite fille broyée par la Révolution culturelle est devenue l'une des femmes d'affaires les plus actives de son pays. La saga des Yan se poursuit, en écho avec les évolutions de la Chine contemporaine.

20,90
0 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Chiang Kaï-Shek

"Brutal et tyrannique. Irritable. vaniteux, têtu, méchant, extravagant, jaloux, luxurieux, arrogant. Aime à se donner en spectacle et fanfaronne sur sa richesse." Ainsi se décrit sans fard Chiang Kaï-shek (1887-1975), à l'âge de 31 ans, dans son Journal de 16 000 pages conservé à l'université de Stanford.

Brutal, le jeune Chiang l'est assurément : à Shanghai, il n'hésite pas à assassiner pour le compte du gang de la Bande Verte, à battre sa première femme ou à malmener les soldats placés sous ses ordres. Après la mort de son mentor, Sun Yat-sen en 1925, le "général rouge" saisit sa chance en s'emparant du Guomindang, le Parti nationaliste. Désormais marié à la belle et brillante Meiling, qui lui sert de conseillère occulte et d'intreprète auprès des États-Unis, il s'attache à réunifier la Chine, massacrant ses alliés communistes de jadis et soumettant les seigneurs de la guerre. Pendant douze ans, il mène un double combat : à l'extérieur contre les Japonais, à l'intérieur contre les communistes. Si à la fin de la Seconde Guerre mondiale, cet habile stratège est considéré, avec Churchill, Franklin Roosevelt et Staline comme un des "Quatre Grands", il ne se montre pas à la hauteur de son destin et doit capituler en 1949 devant Mao, son rival de toujours. Exilé à Taïwan, il impose sur l'île sa dictature et tente en vain de reconquérir une Chine continentale perdue.

Une biographie monumentale, fruit de cinq années de recherches, qui redonne à cette figure majeure du XXe siècle la place qu'elle mérite dans l'Histoire.

30,00
0 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock