Trier les éléments





Anthologie de la sagesse extrême-orientale
YI I. YULGOK

Parmi les classiques coréens encore peu connus en Occident, l'œuvre de Yi I. Yulgok (1536-1584), intitulée "Anthologie de la sagesse extrême-orientale" s'impose par son ampleur et son élévation d'esprit. ce travail de maturité, rédigé à l'époque de Montaigne et quelques années avant que Matteo Ricci commence son action en Chine, appartient à l'apogée du néoconfucianisme coréen du XVIe siècle. L'Anthologie de Yulgok est plus qu'un condensé remarquable des sources chinoises et coréennes. C'est à la fois une réflexion philosophique, une méditation sur les leçons de l'histoire, un exposé politique et un essai personnel. Ce texte cristallise de multiples aspects de la sagesse antique en les incluant à une vision lucide du présent. Le souci de Yulgok reste moderne : comment accomplir de vraies réalisations et de vraies réformes ? Ce qui pour lui ne pouvait pas être modifié au cœur des changements historiques c'étaient la découverte et la culture du Soi, les valeurs de la famille et des ancêtres ainsi que les principes fondamentaux du gouverner, ce qui forme les trois axes de son exploration. Gouverner les autres est en fait le prolongement de se gouverner. les références de Yulgok au Ciel et au Tao peuvent nous frapper par leur différence mais l'exigence demeure semblable : comment entrer dans la maturité ? Pour Yulgok, celui qui marche en direction de la sagesse ne se met pas au-dessus des autres mais s'efface à leur service. Il désire devenir un vrai homme selon tous les aspects qui engagent l'humanité et travaille à l'épanouissement de tous. Il y faut du courage et de la persévérance pour donner une direction à un monde encore en proie à bien des obscurités.

25,00
0 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Corée : réunification mission impossible ?
HELPER (Claude)
KIM Jong-il aurait souffert d'une attaque cérébrale en août 2008. Si cette nouvelle devait s'avérer exacte, l'auteur pense qu'il n'est pas acquis que le Cher Dirigeant nord-coréen soit encore en mesure de désigner son successeur, comme le fit son père. Au contraire, la prise de pouvoir par un membre de la nomenklatura ou un effondrement du régime stalinien de la Corée du Nord pourrait couper court à une relève familiale planifiée. Avant de détailler et d'analyser les embûches qui pourraient retarder - ou précipiter - le jour tant souhaité de la réunification des deux Corées, l'auteur examine brièvement l'évolution des deux Etats coréens au cours des 60 dernières années quant à leurs institutions et à leurs ressources, y compris celles qualifiées d'illicites de la République populaire et démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). La politique 'pragmatique' du nouveau Président sud-coréen LEE Myung-bak et son manque de tact envers la RPDC ont causé la rupture des entretiens intercoréens. La crise alimentaire qui sévit depuis des années au Nord et la hausse du cours mondial des céréales font craindre une nouvelle famine, comme celle qui avait causé la mort de centaines de milliers de Nord-Coréens après les inondations catastrophiques des années 1995-96. Bien que George W. Bush ait décidé, le 11 octobre 2008, de retirer la RPDC de la liste des pays qui soutiennent le terrorisme, la crise nucléaire qui a empoisonné depuis près de vingt ans les relations de la Corée du Nord avec la communauté internationale, et avec Washington en particulier, n'est pas encore réglée, tant s'en faut. Tous ces problèmes peuvent-ils conduire à une implosion et à un effondrement du régime nord-coréen ? Les conséquences d'un tel effondrement, aux plans géopolitique, sécuritaire et économique, font l'objet des derniers chapitres de cet ouvrage, tout comme les différentes options ouvertes pour tenter de réussir une réunification.
33,50
0 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock