Trier les éléments





La parole des dieux
BERTI (Daniela)
Dans la partie occidentale de l'Himalaya indien, les villageois viennent régulièrement interroger les possédés attitrés des divinités locales. La consultation a lieu au temple et prend la forme d'un dialogue, où les deux parties - la divinité et les hommes - confrontent directement leurs opinions sur ce qui se déroule dans la société locale, qu'il s'agisse de maladies, d'accidents, de disputes familiales, d'un manque de pluie ou de décisions à prendre concernant les rituels. Ce sont ces dialogues qui sont l'objet de ce livre. la présentation du contexte de ces séances, puis des formes de communication propre au langage de la possession, débouche sur l'analyse détaillé de différents cas. L'auteur en fait vivre les protagonistes, et met alors en évidence la diversité de leurs points de vue, le processus interprétatif permettant l'élaboration d'une histoire à partir d'évènements passés, et les enjeux multiples qui orientent le déroulement des dialogues et l'ensemble de la procédure rituelle. Le langage de la possession impose un registre différent du discours ordinaire. Il autorise de ce fait la communication de sentiments ou de tensions qui seraient difficiles, autrement, à verbaliser, il permet non seulement aux villageois de construire dans un -lieu rituel - leurs analyses des faits sociaux, mais aussi, le cas échéant d'y exercer un pouvoir.
27,44
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Quand le développement crée la pauvreté
NORBERG-HODGE (Helena)
Le Ladakh, ou "petit Tibet", situé à l'ouest de l'Himalaya, est parvenu, en dépit de ressources rares et d'un climat hostile, à développer une culture florissante depuis plus de mille ans. Des traditions de frugalité et de coopération associées à une connaissance intime de l'environnement ont permis à ses habitants non seulement de survivre, mais de prospérer. Mais la vie des Ladakhis, rythmée par les activités agricoles et les rites bouddhistes, s'est vue bouleversée par l'irruption du "développement" en provenance de l'Occident. Aujourd'hui, le secteur moderne est miné par la pollution et les dissensions, l'inflation et le chômage, l'intolérance et la cupidité. Des siècles d'équilibre écologique et d'harmonie sociale ont été ébranlés par les pressions du consumérisme. En dépeignant successivement ces deux phases, illustrées de nombreuses anecdotes vécues, Helena Norberg-Hodge écrit plus qu'un livre sur le Ladakh : elle soulève d'importantes questions sur les notions mêmes de progrès et de développement, explore les causes premières du malaise qui touche les sociétés industrielles. Dans le même temps, l'histoire du Ladakh est instructive pour notre propre futur, suggérant qu'il est possible de réinscrire nos vies dans le local, l'intime, le naturel et l'humain, de retrouver un mode de vie davantage en accord avec nos besoin fondamentaux.
20,90
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Histoire et devenir des paysages en Himalaya.
SMADJA (Joëlle) (dir.)

En choisissant d'étudier le rapport de sociétés himalayennes du Népal et du Ladakh à leur milieu naturel, les auteurs de cet ouvrage proposent une lecture nouvelle des paysages actuels, de leur diversité comme de leurs transformations. Données naturelles sur la chaîne himalayenne, démographie, perceptions et représentations des milieux, histoire de leur mise en valeur, exemples locaux et actuels de gestion des ressources, notamment arborées, font l'objet d'investigations souvent inédites...

Qu'en est-il, sous cet éclairage des idées reçues en matière de crise environnementale concernant l'ensemble Himalaya-Plaine du Gange, des causes généralement invoquées et des solutions préconisées ? Que dire des désastres annoncés et des facteurs jusqu'alors identifiés ?

Associant diverses disciplines (géographie, ethnologie, histoire, agronomie...), les savoirs des populations étudiées, un minutieux travail de terrain ainsi que des recherches en archives, ce livre invite à réexaminer les théories catastrophistes sur la dégradation des milieux himalayens en les plaçant dans un contexte spatial, temporel et culturel. Ce n'est plus alors, dans ces montagnes, de problèmes d'environnement liés à la déforestation - laquelle serait récente de surcroît- dont il s'agit, mais de problèmes d'une société qui, en tentant de protéger son environnement, laisse sur les marges les populations les plus déshéritées. Il apparaît également que toute intervention sur les milieux se doit de prendre en compte leur dimension symbolique et religieuse, ainsi que la connaissance très précise qu'en ont les populations. Enfin, ces travaux contribuent à alimenter les débats sur les grands changements environnementaux à l'échelle de la planète et sans doute aussi à les reformuler.

39,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock