Trier les éléments





Mayotte en France
BONIN (Hubert) (dir.)

Comment un petit territoire s'est-il construit sa propre histoire ? Des historiens se sont spécialisés dans cette histoire de Mayotte et de son environnement, de l'océan Indien à la côte orientale de l'Afrique. L'Histoire doit donc nourrir des réflexions sur l'identité historique de Mayotte, sur ses caractéristiques propres par rapport à La Réunion ou Maurice, par exemple.

On ne peut que songer à la notion de "modèle". Est-ce que Mayotte va être capable de concevoir sa propre stratégie de développement et d'intégration, de mettre à jour sa propre "philosophie" sociétale, en vue de cimenter la cohésion de sa société, et de faire murir un champ culturel varié, "exotique" donc original, par rapport à l'américanisation ambiante des codes culturels ou à un risque de "métropolisation" ? Des îles (ou archipels) peuvent être érigées en "modèle" : le modèle cubain tout d'abord (communisme), bien sûr, le modèle Fidji (instabilité et incertitude), le modèle Maurice (démocratie, pluralisme ethnique et esprit d'entreprise), le modèle Seychelles-Sainte-Barthélémy (terrain de loisirs pour bourgeoisies moyenne et supérieure), le modèle Jersey-Guernesey-Bahamas (off shore financier et fiscal), etc. D'autres îles-archipels français (Guadeloupe, martinique, Réunion) peuvent bien sûr aussi nourrir le débat, sauf à parler de "contre-modèle" à leur propos (dépendance vis-à-vis de subsides de la Métropole, inégalités fortes, urbanisation et déclin d'une économie rurale autonome, etc.).

35,00
2 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Mayotte, l'illusion de la France
SALESSE (Yves)

La campagne présidentielle française a remis en évidence la manière dont les responsables politiques s'intéressent aux DOM-TOM. Réserve de voix - sait-on jamais ? - décisive, il importe de promettre, de tenir moins, puis de ne pas être dérangé. Ce livre analyse, dans le cas de l'île de Mayotte, comment cette attitude forge aussi un destin.

Mayotte, c'est d'abord un paradoxe, par son refus d'être partie prenante du mouvement de décolonisation qui a entraîné les possessions africaines de la France à partir des années soixante. C'est aussi un cas d'école, par la relation embarrassée que la France entretient toujours avec son histoire coloniale et par la constance avec laquelle elle y reproduit un schéma de développement qui partout a conduit à l'impasse.

L'auteur éclaire les mythes officiels - la réécriture de l'histoire- qui prétendent fonder le maintien de la présence française à Mayotte et le divorce entre celle-ci et les autres îles de l'archipel des Comores. Il analyse ensuite les effets du développement impulsé par la métropole et les raisons de l'échec prévisible. Il propose enfin une orientation qui permette aux Mahorais de sortir de la spirale de la dépendance.

L'approche est sociale, économique et administrative. L'auteur étudie concrètement par quelles étapes la France - si elle le désirait - pourrait contribuer à préparer une véritable décolonisation.

Par les enchaînements socio-économiques qu'elle met à jour, et par les solutions qu'elle propose, cette étude est aussi une contribution à la réflexion sur le développement des pays non industrialisés.

15,50
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock

CGV - Qui sommes-nous ?