Trier les éléments





Les Siwalik de l'Himalaya du Népal oriental
DELCAILLAU (Bernard)

Les collines Siwalik, piémont frontal de l'Himalaya, correspondent à un ensemble de reliefs de crêts et de barres de moins en moins élevés et de plus en plus récents en allant du Nord vers le Sud. Cette organisation morphologique est directement contrôlée par la superposition d'écailles chevauchantes imbriquées. Les Siwalik sont assimilables à un prisme d'accrétion tectonique intracontinental dont le fonctionnement est lié à une subhorizontale N 020. Alors que sa bordure interne est déformée et intensément érodée, sa bordure externe est une avant-fosse active (plaine du Terai) au sein de laquelle s'instaure une sédimentation synorogénique rapide. Les études géomorphologiques, structurales et sédimentologiques montrent que les plis de rampe passifs et les plis d'amortissement ont migré successivement du Nord vers le Sud et que leur fonctionnement est contrôlé par une séquence prograde des fronts de chevauchement. L'évolution morphotectonique et synsédimentaire pléistocène est commandée par l'intégration des prismes terrigènes récents (cônes de déjection coalescents) dans l'orogène et par le jeu de mouvements coulissants tardifs d'orientation est-ouest. Ainsi découvre-t-on comment l'évolution géo-dynamique de ce bassin d'avant-chaîne est compatible avec la cinématique des plaques indienne et eurasiatique impliquées dans la collision intracontinentale himalayenne. La compréhension des mécanismes structuraux et orogéniques d'un front de chaîne actif peut être ainsi facilitée par la  connaissance du bilan raccourcissement-sédimentation-érosion.

36,59
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Monarchy in Nepal, 1955-1990
SHUKLA (Deeptima)

It would be futile to judge the political system of Nepal without a close and analytical study of the role of monarchy in its historical, social, economic and religious perspective. There is no doubt that monarchy in Nepal has an unbroken record and capacity to hold together divergent forces under one national banner for a very long period of time.

The conquest by Gorkha forged the present kingdom of Nepal and this process resulted in the unification of Nepal. King Prithvinarayan Shah, who is said to be the founder of "Modern Nepal" was the one to set up monarchical system in the unified kingdom of Nepal and gave it a particular legal, social, economic, administrative and political framework. But soon monarchy started losing its power and Rana family acquired real political power. Monarchy again restored its power in 1951 and it was during the reign of late King Mahendra that monarchy reached its helm in terms of power and prestige. After Mahendra's death King Birendra worked on the same lines to keep monarchy at the top of Nepal's political and social framework until a democratic movement in 1990 laid the foundation of constitutional monarchy in Nepal.

This study makes an attempt to present a critical analysis of monarchy's role in Nepal's socio-political and economic development from 1955 to 1990.

The book tries to answer several questions such as - What have been the socio-religious basis of monarchy in Nepal ? Did 1950 revolution and Delhi Agreement of 1951 safeguard the future of monarchy in Nepal ? What was the role of monarchy in the failure of parliamentary system in Nepal ? Were the local conditions favourable for the perpetuation of monarchy in the country ? What were the motives and interests of monarchy in the introduction of Panchayat system and how did the system achieve these motives ? What were the trends and tendencies Panchayat system gave rise to ? What were the impact of limited modernization during the monarchy in Nepal ?

33,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Sherpa et autres ethnies mythiques de l'Himalaya
WILSON (Ray)

Le mythe semble être l'univers habituel des Sherpas. Nous savons bien peu de choses de leur histoire. Originaires du Tibet, ils franchissent l'Himalaya par un redoutable col de 5700 mètres ! Dès le XVIe siècle, le Népal devient ainsi le pays des Sherpas, sans que l'on connaisse avec certitude les raisons de cet exode.

On l'aura compris, le mot sherpa ne veut pas dire "porteur", mais désigne bien le nom d'une ethnie. Ce n'est que par commodité et sans doute aussi par ignorance que la confusion sémantique s'est opérée. C'est aussi parce qu'on a souvent montré ces grimpeurs de l'impossible, hommes et femmes confondus, qui montent, à pas comptés, en transportant des charges invraisemblables, jusqu'à 40 kilos.

Que sait-on vraiment de ces hommes pudiques, de ce qu'ils pensent, de leurs joies, de leur douleur, au sens bouddhique du terme ? Ray Wilson a voulu dépasser le cliché et percer le mythe. Mais il est difficile de le leur demander, ils ne parlent jamais d'eux-mêmes. Il fallait trouver la démarche, la faille, le moment d'abandon pour entrer dans les cœurs. L'artiste a donc décidé de photographier les Sherpas et d'autres ethnies dans leurs habits de tous les jours, avec leur charge sur le dos, à la sortie des écoles, au gré des rencontres dans les rues. Par la magie de la caméra, les Sherpas sont saisis dans une situation totalement insolite, en dehors de leur cadre familier. Alors, ils marquent leur surprise, leur étonnement et insensiblement ils s'abandonnent, ils laissent tomber leur garde et c'est leur humanité qui transparaît, c'est l'expression de la dignité de tout un peuple qui s'exprime dans l'évidence.

35,50
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock