Trier les éléments





Etranger à mon histoire
TASEER (Aatish)

Aatish Taseer est un petit-fils de la Partition indienne.

Élevé à New Delhi par une mère sikhe, il n'a de son père musulman pakistanais qu'une photo dans un cadre en argent. À vingt-et-un ans, il décide de traverser la frontière indo-pakistanaise pour aller à sa rencontre. Mais au lieu de le prendre dans ses bras, son père lui reproche ses écrits dans la presse anglaise selon lesquels la deuxième génération de musulmans britanniques serait responsable du fondamentalisme islamique en Angleterre.

Comment cet homme, qui aime le whisky et consomme du porc, qui ne jeûne ni ne prie, peut-il critiquer son fils pour ses positions prétendument antimusulmanes ?

Parce que Aatish Taseer se considère comme l'un des nombreux enfants nés de la faille entre islam et modernité, il entreprend alors un voyage en terres musulmanes pour tenter de comprendre cet héritage auquel il se sent si étranger.

Istanbul d'abord, où il rencontre un intégriste turc qui lui assure qu'être musulman c'est être au-dessus de l'Histoire, puis la Syrie, l'Iran, La Mecque, enfin le Pakistan où il arrive en décembre 2007, le jour de l'assassinat de Benazir Bhutto...

L'auteur va de révélations en révélations spontanées, indignées et parfois douloureuses - à mi-chemin entre une lettre à un père et un livre de voyage - révélations sur le monde islamique qui offenseront ceux ne désirant pas en dévoiler les hypocrisies, et qui ne rapprocheront certainement pas Aatish Taseer de son père.

Mais lequel d'entre nous ne s'est jamais senti étranger à sa propre histoire ? ...

22,30
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Histoire des services secrets pakistanais
KIESSLING (Hein)

Le 2 mai 2011, l'élimination d'Oussama ben Laden dans une zone contrôlée par l'armée pakistanaise médiatise les débats sur le rapport ambigu de l'ISI au terrorisme international. Le premier service de renseignement du pays focalise les accusations de double jeu.

C'est un organe puissant qui est mis en lumière, pour certain un véritable "État dans l'État". Depuis sa création en 1948, l'Inter-Services Intelligence évolue dans un environnement géopolitique instable. Engagé dans une guerre d'influence avec l'Inde sur plusieurs fronts (Cachemire, Pendjab, également Népal et Bangladesh), il est à l'œuvre sur tous les points chauds de la région. En 1979, il devient un acteur central du "grand jeu" afghan, soutien des moudjahidine en lutte contre l'occupant soviétique, et concentre dès lors de multiples prérogatives.

Service civil en réalité inféodé à l'armée, chargé du renseignement extérieur mais doté d'une branche "politique", l'ISI cultive le mélange des genres, dans un pays où rares sont les gouvernants qui quittent le pouvoir par la voie constitutionnelle. Impliqué dans des affaires de corruption et de trafics en tous genres, il est également soupçonné de manipulations électorales, de participations aux coups d'État militaires et d'assassinats politiques.

Ce livre dresse un bilan complet et réaliste de soixante-dix ans de renseignement, étayé par de nombreuses informations de première main.

24,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Le chant du sabre et du sang
BHUTTO (Fatima)

La nuit du 20 septembre 1996, à Karachi, Mir Murtaza Bhutto est assassiné devant sa maison avec six de ses associés. Sa fille, Fatima, est alors âgée de quatorze ans. Aujourd'hui, elle accuse sa tante, Benazir Bhutto - qui tombera sous d'autres balles à Rawalpindi en décembre 2007. La mort de son père adoré est cependant exemplaire de la longue liste de drames qui a accompagné l'ascension de l'une des dynasties les plus célèbres du XXe siècle (avec les Gandhi, les Kennedy...).

Dans Le Chant du sabre et du sang, Fatima Bhutto raconte la saga de son clan, riches propriétaires féodaux descendants de guerriers du Rajasthan, devenus les décideurs politiques d'un Pakistan nouveau-né. C'est une épopée où les amours, le glamour et les excès d'une élite politique cosmopolite se mêlent à la tragédie familiale de quatre générations marquées par un idéalisme politique qui les détruira. C'est enfin et surtout le chant d'amour d'une fille pour son père...

Cette histoire palpitante d'une dynastie hors norme, comparable aux Atrides, est indissociable de l'histoire tumultueuse du Pakistan, de sa naissance en 1947 à nos jours. Son enquête a mené Fatima Bhutto au cœur de l'establishment versatile d'un pays désormais dirigé par son oncle Asif Ali Zardari, le mari de Benazir, au pouvoir, selon Fatima, "par la seule grâce des six lettres du nom Bhutto".

24,35
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Le Pakistan, islam et modernité
DI MARTINO (Carla)
On considère en général que les évènements du 11 Septembre 2001 ont changé le monde. Ils ont certainement changé le Pakistan mais, en réalité, c'est plutôt la fin de la guerre froide qui a changé la situation géopolitique mondiale et a activé un mouvement de détérioration dans les équilibres de la région, dont le 11 Septembre est le résultat. Cet essai étudie les origines des actuelles dérives de l'islam et retrace les causes historiques de l'islamisme. En un parcours en trois parties, le lecteur est amené à comprendre quel est le véritable rapport, dans la tradition musulmane, entre islam et politique; puis à suivre la difficile construction de l'État pakistanais, né comme un État laïc et les raisons de son évolution vers les extrémismes; enfin à découvrir la vie et la pensée de Benazir Bhutto, qui s'efforça d'ouvrir le Pakistan à la modernité et d'en faire un exemple de démocratie et de tolérance. Benazir Bhutto a été assassinée le 27 septembre 2007. Deux mois après, son parti, le Parti du peuple pakistanais, gagnait les élections. Ce livre, bref, concis et bien informé, est aujourd'hui un texte fondamental pour comprendre la grande aventure d'un pays qui pourrait devenir la première démocratie musulmane du monde, et, à travers son histoire, un des défis les plus importants de l'islam d'aujourd'hui et de la modernité toute entière : le difficile rapport entre religion et politique.
15,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock
Le voile et la bannière
DEDEBANT (Christèle)
C'est à travers le prisme de l'activisme féminin et plus généralement de la question des femmes que Christèle Dedebant aborde la société pakistanaise. Fondée sur une réelle pratique du terrain, sur une série d'entretiens et sur l'analyse de la littérature savante et militante, son étude offre un éclairage novateur sur la trajectoire d'un mouvement de femmes trop souvent caricaturé, dans un pays qui ne l'est pas moins. Du début du XXe siècle, à l'heure des réformistes socio-religieux de l'Inde coloniale, jusqu'à la période contemporaine, sur fond de tensions régionales entre les deux puissances nucléaires du sous-continent, l'ouvrage éclaire la gestation, l'évolution et les orientations du discours d'une fraction de l'élite urbaine qui milite pour l'amélioration de la condition féminine. Grâce au contexte historique amplement détaillé, aux jeux de miroirs le passé et le présent, l'analyse cerne les caractéristiques de cette avant-garde militante et anglophone qui a fait de la cause des femmes son combat (statut de la femme musulmane, rapport au patriarcat, au pouvoir...). Apparaissent alors les ambiguïtés, les paradoxes - les dilemmes parfois - qui régissent les rapports de cette élite tout à la fois établie et contestataire vis-à-vis de l'État, de l'islam, du local et du transnational (au travers des ONG notamment) et des femmes mêmes dont elle entend défendre les droits. Évitant jargon et simplification, "Le voile et la bannière" s'adresse bien sûr aux spécialistes du monde indo-pakistanais, mais aussi à tous ceux qu'intéresse le féminin en pays d'islam, soucieux de se faire une opinion loin des idées reçues.
29,00
1 Disponibilité :
Contacter la librairie
Disponibilité :
En stock