Auteur(s) :
Editeur : MSH/CNRS
Collection : Chemins de l'ethnologie
Parution :
Nombre de pages : 367
Format : 15 x 23
Célébrer le pouvoir Dasaî, une fête royale au Népal
1 38,00 Rupture de stockAjouter au panier

Par son aspect sanglant, son déploiement exubérant de rituels et son usage politique, Dasaî, la fête nationale du Népal, est une mise en scène particulièrement frappante du pouvoir.

Quand débute Dasaî, le monde est vide, le temps est arrêté. À l'issue des dix jours de cérémonies, toute la société renaît autour du roi, de son chapelain et de la Déesse. Des danses, des chants, des festins et des beuveries célèbrent alors ce renouveau.

Ce recueil de textes offre une approche contextuelle et comparée des variantes de ce culte officiel qui est seule à même d'en dévoiler le sens général. Chaque chapitre forme un tout et enrichit la connaissance histrique et sociale du Népal. Entre sources indiennes et histoire himalayenne, la portée politique du rituel a engendré le développement de formes locales spécifiques. Dasaî a participé au processus d'unification des royaumes himalayens qui constituèrent l'État-nation népalais.

la fête célèbre la Déesse et son triomphe sur les forces démoniaques. Ce drame cosmique sert de trame, aux représentations de la souveraineté. La reconsécration du roi qui clôt chaque année la cérémonie révèle une conception contractuelle de l'autorité royale. Les conflits latents de la société hindoue, entre classe royale et sacerdotale, entre le roi des rois et ses vassaux, s'y expriment également.

 Parler d'histoire politique au travers d'un rituel, c'est aussi, dans le cas du Népal, éclairer les relations qu'entretiennent les minorités - religieuses ou tribales- avec le pouvoir central, s'appropriant ses symboles, s'y soumettant ou s'y opposant.



Informations

55 ill. dont 8 couleur, 3 cartes


A propos de KRAUSKOPFF (Gisèle) et LECOMTE-TILOUINE (Marie), (dir.)